More profit for you.
More value for our world.

Charbon actif

Contexte

Aktivkohle

Le charbon actif est utilisé pour purifier les gaz d'échappement et les eaux usées de sorte qu'il contient ensuite des traces de mercure. Les matériaux chargés en mercure des process industriels continuent aujourd'hui de poser un gros problème en matière d'élimination des déchets. Un stockage sécurisé de ces déchets n'est possible qu'après extraction par distillation du mercure présent. Cette étape permet bien souvent de remplacer une mise en décharge par un recyclage ou une réutilisation.

Batrec a développé un process permettant de détoxifier de manière écologique le charbon actif contaminé. Il peut ensuite être envoyé au recyclage. L'installation de Batrec Industrie AG pour le recyclage du charbon actif contaminé est unique au monde. Elle est utilisée par des clients du monde entier des secteurs de la pétrochimie, de la chimie, du traitement des eaux usées et du tri des déchets.

Le process Batrec

Batrec Prozess Aktivkohle

Batrec utilise un process qui isole le mercure et le soufre des catalyseurs et du charbon actif contaminés tout en réactivant le charbon actif. Ceci se produit lors d'un traitement à haute température, pouvant atteindre 800 °C. Les polluants distillés sont finalement extraits lors d'une procédure complexe de purification des gaz d'échappement et brûlés de manière respectueuse de l'environnement.

Batrec utilise une installation ultra-moderne et sécurisée pour le recyclage des catalyseurs et du charbon actif. Il répond ainsi aux besoins d'un marché en mutation rapide. Les clients peuvent ainsi améliorer leur empreinte écologique, maintenir le cycle des matériaux en circuit fermé et réduire leur consommation de matières premières.

Brochure sur les catalyseur et la réactivation du charbon actif

Le process Batrec

Piles

Contexte

Batterie

Les piles et les accumulateurs usagés sont considérés dans toute l'Europe comme des déchets spéciaux du fait de leur concentration en matières toxiques, les piles au lithium étant même considérées comme des matières dangereuses. Pour canaliser le flux de polluants et transférer les piles usagées à des systèmes de collecte contrôlés afin de les retraiter dans le respect de l'environnement, les pays européens ont mis en place une législation adéquate depuis le milieu des années 90.

Par comparaison avec l'Europe, le cadre légal en Suisse est plus strict : en Suisse, les déchets spéciaux ne peuvent faire l'objet d'aucune mise en décharge. Il existe également une interdiction de dilution - les polluants ne doivent pas être dispersés dans l'environnement par l'intermédiaire de résidus. C'est pour cette raison que l'exportation de piles et d'accumulateurs usagés est interdite dans les pays où les normes suisses ne sont pas garanties.

Le process Batrec*

Batrec Prozess Aktivkohle

Le process de recyclage des piles et des accumulateurs de Batrec se distingue des autres technologies connues de traitement des substances toxiques et surtout du mercure. Chez Batrec, le mercure toxique est totalement distillé et revalorisé sous forme de mercure métallique.

Un procédé thermique à deux étapes en circuit fermé permet de récupérer les matières premières de valeur et de les remettre à disposition de l'industrie. Ce cycle préserve les ressources. Le recyclage des piles usagées en fonction d'exigences environnementales moins strictes entraîne, via les résidus, une dispersion diffuse des matières toxiques dans la nature.

* développé par Sumitomo Heavy Industries

 Brochure sur les piles

Le process Batrec

Produits contenant du mercure

Contexte

Quecksilber

Le mercure, qui est un métal liquide toxique, est utilisé dans divers domaines : dans les cabinets médicaux (tensiomètres), les laboratoires (dispositifs d'analyse), les systèmes de purification des gaz (crématorium), les éclairages des villes et des terrains de sport (lampes à iodures métalliques) ou les piles bouton. Pour protéger les hommes et l'environnement, les déchets contenant du mercure doivent être éliminés de façon écologique et durable. À cet égard, les législations internationales sévères en vigueur doivent être observées.

Le process Batrec

Batrec Prozess Quecksilber

Batrec a développé un procédé unique de revalorisation du mercure. Le matériau est isolé et distillé en plusieurs étapes. Au terme du process de traitement, le métal liquide est récupéré dans une proportion de 99,9999 %. Le mercure récupéré peut de nouveau être injecté dans le cycle de production sans polluer l'environnement.

Le procédé développé par Batrec pour la distillation du mercure est pionnier au niveau mondial. Entre-temps, plusieurs pays d'Europe et du Proche-Orient envoient leurs piles usagées contenant du mercure en Suisse pour y être recyclées. Le procédé est également utilisé dans les installations de recyclage des catalyseurs usagés et du charbon actif contaminé.

Fiche d'information sur le recyclage du mercure

Le process Batrec

Catalyseurs usagés

Contexte

Spent Catalysts aus der Batrec Industrie AG

Les catalyseurs usagés sont des filtres. Ils se composent d'une céramique métallique poreuse et d'une vaste surface interne, semblable au charbon actif. Ils sont mis en œuvre lors de process chimiques et pétrochimiques pour purifier ou valoriser les gaz. Les catalyseurs usagés contiennent jusqu'à 40 % de soufre en plus de presque 15 % de mercure. Les catalyseurs mis en œuvre pour éliminer le mercure des gaz d'échappement nécessitent un traitement avant les étapes de recyclage des métaux et de revalorisation.

Le process Batrec

Batrec Prozess Catalysts

Un traitement préalable est nécessaire au recyclage des catalyseurs contaminés. L'installation de recyclage Batrec comble cette lacune dans le cycle des matériaux. Le mercure et le soufre contenus dans les catalyseurs sont séparés par distillation et extraits lors d'une procédure de purification des gaz d'échappement. Le mercure est séparé par condensation et récupéré sous forme métallique. Le soufre est transformé en plâtre.

Les métaux de base des catalyseurs nettoyés de leur mercure sont récupérés dans des fonderies et réinjectés dans le cycle des matériaux. En nettoyant les catalyseurs de leur mercure, Batrec contribue à la préservation des ressources et à la résolution durable des problèmes d'élimination des déchets.

Brochure sur les catalyseurs et la réactivation du charbon actif

Le process Batrec

Stabilisation du mercure

Contexte

Mercury

A l’heure actuelle, la gestion du mercure élémentaire sous forme liquide présente un défi global majeur en particulier pour les industries qui doivent en assurer une élimination responsable. Batrec a développé un traitement, qui permet de stabiliser le mercure métal et ainsi d’en assurer un stockage pérenne et respectueux de l’environnement. Choisir Batrec pour l’élimination du mercure liquide c’est également s’appuyer sur toutes une palette de prestations, comme : compter sur le soutien du service administratif dans l’établissement des formalités d’export (notification), sur le plan technique, la mise à disposition de contenants ADR adaptés au transport, l’organisation des transports ou encore, dans le domaine de la traçabilité, un reporting final, regroupant tous les documents et toutes les analyses liés au traitement du mercure.

Le process Batrec

Batrec Process Mercury
Batrec Process Mercury

Le procédé innovant proposé par Batrec pour la stabilisation du mercure est unique et met l’accent sur les critères de sécurité, sur l’efficacité ainsi que sur le taux de transformation. Le traitement s’opère grâce à une solution de stabilisation dans laquelle le mercure liquide est mélangé. C’est le soufre actif présent dans cette solution qui réagit alors avec le mercure métal pour former du cinabre (HgS). Sous cette nouvelle forme d’HgS, le mercure est converti sous une forme non dangereuse et en même temps sous sa forme le plus stable et la moins soluble. De plus, comme le traitement chimique s’opère par voie humide, les émissions de mercure sont minimes, sans oublier les précieux avantages que cela offre en matière de santé et de sécurité pour les employés et l’exploitation.

Capacité:
> 3 réacteurs
> 1200 t de mercure par année

Performance du procédé:
> Taux de transformation du Hg en HgS > 99.999 %

Qualité du HgS généré:
> Emissions de Hg dans l’air <10 µg/Nm3
> Teneur en Hg dans éluat EN 12457-2: <2 mg/kg

Du mercure métallique au cinabre stabilisé

Batrec Process Mercury

Stabilisation of Mercury Brochure

Le process Batrec